Démons personnels by Stacia Kane

megan-chase,-tome-1---demons-personnels-3296152-264-432
    • Série: Megan Chase
    • Auteur : Stacia Kane
    • Éditeur : J’ai Lu

 

  • 349 pages

« Chers auditeurs, je suis Megan Chase, psychologue. Je suis là pour vous aider à tuer vos démons personnels. » Jamais je n’aurais pensé être prise au sérieux en prononçant ces mots sur les ondes. Malheureusement, les démons existent bel et bien, et je suis apparemment l’une des seules à ne pas l’avoir remarqué. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui me prennent pour leur ennemie et cherchent à m’éliminer. Et ma célébrité nouvelle risque de leur faciliter la tâche… Comment devenir en une phrase la cible de toutes les haines ? Demandez-moi, je vous expliquerai !

Ce que j’en pense :

J’étais à la recherche d’un roman bit-lit pour combler mon vide de lecture quand je suis tombée sur Démons personnels. A la lecture de la 4ème de couverture, rien de très novateur pour le genre, mais tout de même quelque chose à me mettre sous la dent, parce que classique du genre ne veut pas dire mauvaise lecture, n’est-ce pas? Je me suis donc lancée le soir même dans la lecture de ce poche.

Le début commence bien, on se retrouve face à une héroïne pas si normale que ce que le résumé nous fait croire : Megan est en fait une puissante télépathe depuis son enfance (ce qui l’aide d’ailleurs fortement dans son travail de thérapeute). Le pouvoir de la jeune femme est intéressant, et sa façon de garder les pieds sur terre malgré les problèmes surréalistes qu’elle rencontre est tout aussi appréciable. Je suis arrivée à m’attacher à Megan, mais peut-être pas aussi profondément que je ne l’espérais au départ, malgré son humour et ses traits d’esprit. L’histoire, du début à la fin, est assez bonne mais je ne peux que relever certains points qui, sans trop me gêner dans ma lecture, m’ont quand même laisser un peu dubitative au moment de faire le bilan.

Tout d’abord, j’aimerais parler de la vie sociale de Megan, ou plutôt celle qui devrait être inexistante selon elle : en effet, à cause à son pouvoir, Megan n’a jamais eu un grand cercle d’amis, et elle y fait beaucoup allusion dans le livre. Sauf que dans celui-ci, en moins d’une semaine, elle se trouve une attirance soudaine et torride pour un des protagonistes masculins – je ne donne pas de nom pour la surprise, même si c’est assez évident dès le début – et se retrouve à faire confiance à d’autres personnages sans trop se poser de questions (d’accord sa vie en dépend mais on ne parle pas de meurtre en deux jours à un quasi inconnu et journaliste).

En plus, le « méchant » du livre ne dévoile son potentiel qu’à sa toute fin, et sans qu’au final, on apprenne grand chose sur lui.

C’est d’ailleurs mon plus grand reproche à ce livre: l’univers n’est pas énormément développé, on nous donne des indices ça et là, au petit bonheur la chance, et ils ne concernent que l’univers démoniaque, malgré la mention faite des races fée, vampire, sorcière ou encore loup-garou.

Cependant, la fin ne m’a pas autant déçue , car riche en révélations et laissant présager une suite plus encline à nous faire découvrir l’univers surnaturel dans lequel évolue notre télépathe, ainsi que de nouveaux personnages avec lesquels elle devra composer à l’avenir.

Pour conclure, je dirais donc que si le livre comporte certains points faibles, l’histoire reste intéressante, avec une protagoniste attachante qui ne demande qu’à être plus développée dans la suite, qu’il me tarde de lire.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez penser!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s