A poison dark and drowning by Jessica Cluess

couv57520911

  • Série: Kingdom on fire (tome 2)
  • Auteur : Jessica Cluess
  • Éditeur : Random House432 pages

The magicians want her to lead.
The sorcerers want her to lie.
The demons want her blood.
Henrietta wants to save the one she loves.
But will his dark magic be her undoing?

Henrietta doesn’t need a prophecy to know that she’s in danger. She came to London to be named the chosen one, the first female sorcerer in centuries, the one who would defeat the Ancients. Instead, she discovered a city ruled by secrets. And the biggest secret of all: Henrietta is not the chosen one.

Still, she must play the role in order to keep herself and Rook, her best friend and childhood love, safe. But can she truly save him? The poison in Rook’s system is transforming him into something monstrous as he begins to master dark powers of his own. So when Henrietta finds a clue to the Ancients’ past that could turn the tide of the war, she persuades Blackwood, the mysterious Earl of Sorrow-Fell, to travel up the coast to seek out strange new weapons. And Magnus, the brave, reckless flirt who wants to win back her favor, is assigned to their mission. Together, they will face monsters, meet powerful new allies, and uncover the most devastating weapon of all: the truth.

Mon avis (attention, après le 1er paragraphe, mini spoiler sur les relations amoureuse d’Henrietta):

Après un premier tome que j’avais tout simplement adoré, j’étais impatiente de retrouver Henrietta dans sa lutte contre les monstres attaquant l’Angleterre. Dans ce tome, la jeune femme en découvre plus sur elle-même et ses origines, ce que j’ai fort apprécié. De plus, Jessica Cluess a introduit un nouveau personnage féminin dans ce tome que j’espère voir développé plus avant dans le volume à venir car elle semble pour l’instant prometteuse, une jeune femme indépendante et courageuse.

Mais je dois dire que j’ai eu beaucoup de peine à poursuivre ma lecture et ce pour la raison suivante : un affreux quatuor amoureux qui selon moi a été mal amené par l’auteur.  En effet, dans le 1er tome, Henrietta était attirée par Magnus, tombeur sublime mais sensible, mais elle n’avait pas cédé à ses avances pour de multiples raisons dont son amour pour son ami d’enfance, Rook. Jusque-là, l’intrigue amoureuse m’avait semblé plutôt cohérente et je dois le dire, que pour une fois l’ami d’enfance soit choisi à la place du beau nouveau venu (aussi canon et charmant soit-il), cela m’a fait plaisir (mais Magnus a toujours une place dans mon cœur). Le fait que Blackwood se soit révélé être seulement un ami de confiance m’avait donné de l’espoir quant au fait qu’ Henrietta ne devienne pas, comme dans beaucoup de YA, la cible de tous les jeunes gens croisant sa route.

Mais à 30% du livre environ, j’ai senti venir l’orage approchant sur la vie sentimentale de l’héroïne… et ce qui devait arriver arriva (ノ_<。)  Magnus s’est effacé, alors que le personnage était jusque-là intéressant : il a joué un rôle quasi inexistant dans le roman, résumé à ses sentiments à sens unique pour Henrietta. Cette dernière s’entête à vouloir sauver Rook de « l’empoisonnement » dont il est victime (on sent à 1000 km arriver la catastrophe – que je vous laisse découvrir par vous-même), or, si on parle tout le temps de lui, passé 60% du livre, Monsieur repasse au second, éclipsé par *roulement de tambour* Blackwood (ノ-_-)ノ~┻━┻  A partir de là, les sentiments entre Blackwood et Henrietta ont constitué une trop grande place pour moi dans l’intrigue, sachant que ce jeune homme qui dans le tome 1 faisait preuve d’un grand sens logique et d’honneur m’a semblé effectuer un virage à 180°, maintenant manipulateur possessif et légèrement obsessionnel.

Maintenant, vous allez me dire que ce n’est pas tout, qu’il y a l’intrigue principale : si seulement! En fait, à partir d’un certain point, celle-ci me paraît reléguée au second plan au profit de ce que je nomme « l’Abominable Bordel Amoureux » de notre pauvre Henrietta. Et je pense que vous avez compris à quelle point j’avais envie de crier à Henrietta de faire quelque chose pour ses prétendants dont les personnalités, que j’avais adoré dans A shadow bright and burning, se sont, à mon humble avis, affadies. Malgré tout, j’ai hâte de découvrir la conclusion à cette trilogie qui, peut-être, saura me faire oublier ces mésaventures, car il faut bien le dire tout de même, je suis curieuse de savoir comment l’histoire d’Henrietta va se conclure après les derniers événements.

Surtout, n’hésitez pas à me donner votre opinion sur ce livre et si vous avez, vous aussi, eu du mal avec les déboires amoureux de notre héroïne! Et pour savoir, quels sont vos ship pour cette saga? (j’avoue avoir une préférence pour Henrietta/Magnus et Lambe/Wolfe pour le moment)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s