Le maléfice by Rachel Hawkins

  • couv29509762Série: Hex Hall
  • Auteur : Rachel Hawkins
  • Editeur : Albin Michel
  • 325 pages

Bien plus puissante qu’une simple sorcière, Sophie a appris qu’elle est en réalité un démon, comme son père et sa grand-mère. Pour supprimer ce
maléfice, elle décide de subir le Rituel. Son père essaie de l’en dissuader et la persuade de passer l’été à Londres, à Thorne Abbey, magnifique résidence d’où il dirige le Conseil. Sophie y rencontre d’autres adolescents mi-humains mi-démons, comme elle. La présence d’Archer, détenu au Conseil, complique la situation : même s’il l’a trahie, elle l’aime toujours. Lorsqu’il la sauve de la menace de L’Occhio di Dio, la secte qui poursuit les siens depuis des siècles, Sophie est déchirée entre la loyauté envers son père et le Conseil et son amour pour Archer, leur ennemi absolu…

Mon avis :

La fin du tome 1 et les avis plutôt bons sur ce tome (qui a la meilleure note de toute la série sur Livraddict) m’ont motivés à lire cette suite, qui, malheureusement, m’a déçue. Quelques mois après les événements du premier tome, on retrouve Sophie qui va devoir rejoindre son père, équivalent du président dans le monde surnaturel. La menace que représente l’Occhio di Dio semble croître dans ce livre, du moins selon les personnages. En effet, ceux-ci ont fait finalement peu d’apparition pour le risque qu’ils semblent représenter. De plus, l’heroïne avait découvert à la fin du tome 1 qu’elle était un démon aux grands pouvoirs et par peur, elle voulait qu’on lui enlève ceux-ci. Mon problèle réside en le fait que la jeune va finalement vite sembler renoncer au Rituel en se disant qu’elle ferait mieux d’apprendre à se maîtriser pour aider les autres avec ses pouvoirs (ce que j’approuve à 100% mais c’est après que ça se gâte).

J’ai eu plusieurs freins pendant ma lecture où somme toute j’ai été très agacée par les personnages qui m’ont semblé avoir des réactions irréalistes ou incohérentes. D’abord, la jeune fille avait pris la résolution d’en connaître plus sur elle-même, ces pouvoirs. Mais dès qu’on lui donne un livre : oh non c’est trop barbant la lecture… Comprenez-moi, je sais qu’un livre épais et ancien ne donne pas envie à tout le monde, loin de là, mais dans sa situation j’aurais apprécié qu’elle fasse plus d’efforts. Et on ne peut pas dire que son entourage l’aide à contrôler ses pouvoirs : son père ne lui apprend pas les bases, seulement des exercices de respiration et d’un seul coup lui demande de l’aider dans une formule très complexe qui nécessiterait 10 fois plus de personnes mais ô miracle! Sophie est surpuissante et réussi haut la main le sortilège! ( ̄ー ̄;) Il n’y a que moi que cela choque? Non pas que ce ne soit pas récurrent des individus surpuissants et prodigues mais l’auteur n’a vraiment pas opéré dans la dentelle.

Le fait que certaines décisions de la jeune fille me soient apparues insensées et complètement immature (ainsi que celles des adultes que j’ai souvent trouvées grotesques surtout venant du père de Sophie) n’a pas améliorer mon appréciation du personnage que j’assimilerais à une girouette, notamment en matière amoureuse où vous assisterez:

  1. à l’apparition d’un mini triangle amoureux qui n’a même pas vraiment d’impact dans l’histoire (mais peut-être aura-t-on plus de détails au prochain tome)
  2. au développement d’une pseudo romance à la Roméo et Juliette, qui n’est bien évidemment pas aussi bien menée que celle de Shakespeare, loin de là

Beaucoup de personnages m’ont parus bien inutiles, ce avec quoi l’auteur a semblé être d’accord puisqu’à la toute fin, elle s’est dit qu’en faire des « méchants » permettrait de leur donner un rôle « majeur » dans l’intrigue. Petit problème, cette transition vers la case ennemi est arrivée comme un cheveux sur la soupe, me donnant un sentiment de bâclé. Heureusement, dans les dernières pages (les 20 dernières), on a un petit peu d’action et une demi-révélation qui me pousserait peut-être à lire le dernier tome tout de même, lui donner sa chance. Le problème est que cette fin me fait penser qu’on va avoir de grandes révélations et de l’action, mais la fin du tome 1 avait produit le même effet, et mes attentes n’ont vraisemblablement pas été comblée, entre des personnages niais et peu naturel, un monde dont l’organisation est finalement peu expliquée et peu d’avancement dans l’histoire, qui est en plus de cela assez prévisible.

Bien sûr, je vous invite à partager votre propre opinion sur ce livre dans les commentaires, qu’elle aille dans le sens de la mienne ou non. Les goûts et les couleurs, vous savez! Et puis je pense aussi que j’ai moins apprécié le récit car j’ai une certaine expérience dans le genre, mais si je l’avais lu dans mes débuts en tant que lectrice, rien ne dit que je ne l’aurais pas apprécié! Bonne lecture à tous!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s